La Coquille St-Jacques

  • La Coquille St-Jacques 0

La coquille Saint-Jacques est cuisinée de multiples façon, en entrée, en plat principal, et même en dessert. Il est cependant une autre façon de la consommer : en carpaccio. Découpée en rondelles marinée rapidement avec de l'huile d'olive, des épices et un peu de citron.

Côté vin :

La Coquille st-jacques trouvera ses meilleurs partenaires chez les blancs très aromatiques et dotés d'une belle minéralité. Cependant, on prendra garde de déguster les vins dans leur jeunesse, surtout s'ils ont connu un élevage dans le bois, lequel alors ne doit pas dominer exagérément la personnalité du cru ni son terroir.

Idéalement :

  • Chablis Premier cru, doté d'une robe brillante d'un jaune paille intense ; le bouquet est d'abord minéral, puis fruité et floral avec des parfums de pierre à fusil, de jasmin et de poire. La bouche est tendue, vive et profonde avec une finale désaltérante. Avec les Saint-Jacques, le mariage sera alors délicat et subtil.
  • Alternative au chablis, pour ceux qui souhaitent un vin à la fois plus accessible et plus parfumé : le Pouilly Fumé. Une robe brillante tirant sur le jaune-vert, des arômes de pomme verte et de citron. Et, en bouche, des arômes très intenses, puis une structure légère, friande et énergétique, qui va accompagner à merveille la saveur iodée des coquilles.

Mais aussi :

  • Pouilly-fuissé (Bourgogne)
  • Crozes-hermitage (Côtes du Rhône septentrional)
  • Sauvignon de St-bris (Bourgogne)
  • Beaujolais blanc
  • Montlouis sur Loire

N.B.N'hésitez pas à vous inscrire aux cours d'œnologie, ces cours sont possibles à la cave "Aux vins des Champs" à St-Brieuc, au foyer culturel de La Méaugon ainsi qu'à votre domicile.

D'autres accords :