Le rosé, gagnant de l'été

  • Le rosé, gagnant de l''été 0

L'été arrive avec les beaux jours, le soleil, la chaleur, sur la terrasse avec un verre de vin rosé bien frais à la main !

Le vin rosé, c'est quoi au juste ?

Contrairement à ce que pensent encore certains aujourd'hui, le vin rosé n'est pas un mélange de vin rouge et de vin blanc, ce qui est interdit en France.

Comme dans toute règle il y a une exception, le champagne rosé en est une. En effet, les champenois sont autorisés à rajouter un peu de vin rouge dans le blanc lors de la mise en bouteille.

Pour comprendre, voyons d'où vient la couleur du vin. L’ensemble des cépages rouges produisent des raisins que l'on appelle raisins noirs à jus blanc. Faites l'expérience et prenez un grain de raisin noir entre vos doigts et pressez le. Vous constaterez que le jus issu de la pulpe ainsi libéré n'est pas coloré.

La couleur se situe dans la peau du raisin (appelée pellicule) qui est restée dans vos doigts. Parmi les composants de la pellicule il y a des anthocyanes qui sont des pigments apportant la coloration. Ainsi, pour obtenir du vin rouge, il est nécessaire de laisser le raisin en contact avec le jus pendant deux, trois, voire quatre semaines.

Vous aurez compris que l'intensité de la couleur du vin est fonction du temps de macération de la pellicule dans le jus. Elle est également fonction du cépage car la concentration en anthocyannes varie d'un cépage à l'autre. On obtient donc des vins rosés en pratiquant des macérations courtes.

Où sont produits les vins rosés en France et selon quelle technique ?

Vous trouverez des vins rosés dans la plupart des régions viticoles en quantité plus ou moins importante.

En Bourgogne, par exemple, on ne produit de vin rosé que sur la commune de Marsannay.

A l'inverse, le vignoble de Tavel ne produit que du vin rosé.

Les vignobles du Rhône, du Bordelais, du Languedoc-Roussillon, de la Loire..........., dans ces régions l'élaboration des rosés se fait par « saignée » : lors de la vinification du vin rouge, après deux ou trois jours de macération, une partie du vin est retirée de la cuve, transvasée dans un autre contenant pour finir sa fermentation et le vin ainsi obtenu sera rosé.

Dans les régions où la production majoritaire est le vin rosé comme en Provence, l'élaboration se fait par macération courte. Le temps de celle-ci est de quelques heures (deux à six). Contrairement à la « saignée », c'est la totalité du vin qui est séparée des baies de raisin en macération.

La Provence

La Provence reste la référence du vin rosé en France. Premier producteur de vins rosés avec 35% de la production nationale et 88% de sa production totale régionale. Dans un souci de l'amélioration de la qualité un centre de recherche sur le rosé à Vidauban dans le Var, en 1999.

Besoin de plus d'infos ? Le vin rosé.