Concours International du Gamay

J'étais à Lyon le samedi 14 janvier, pour la quatrième année consécutive, inscrit comme juré au Concours International du Gamay.

Quelques mots sur ce cépage

Il existe plusieurs variétés de Gamay, le plus répandu étant le Gamay noir à jus blanc. Mais on trouve également trois autres Gamay différents :

  • le Gamay Fréaux
  • le Gamay de Chaudenay (Coteaux d'Ancenis, Loire)
  • le Gamay de Bouze.

Ces trois autres variétés ont également la peau noire mais leur jus est légèrement coloré.

Aujourd'hui le Gamay est en grande majorité représenté en France dans le Beaujolais et le Mâconnais, sa terre de prédilection restant les coteaux granitiques situés dans Le Beaujolais .

Histoire

Il apparaît dans la région lyonnaise au 3ème siècle après J.C. Sous l'influence des Romains.

Il est né de l'hybridation naturelle du Gouais et du Pinot. Le Gouais était très répandu au Moyen-Age, mais aujourd'hui il a presque disparu.

Typicité

Le Gamay donne des vins rouges très fruités et souples pouvant être bus jeunes.

Le Concours

Il a été initié en 2011 pour renforcer l'image et la notoriété du Gamay auprès des consommateurs. Il est ouvert aux producteurs du monde entier.

Cette année nous étions 170 dégustateurs pour plus de 700 vins, un record (500 en 2016).

Dans chaque jury, la moyenne des notes située au-dessus de 80 sur 100 permet, selon le niveau de celle-ci, l'attribution de médailles d'argent et d'or.

Depuis 2015, à l'issue du concours, un « grand jury » re-déguste les médailles d'or les mieux notées afin de déterminer le meilleur Gamay qui se voit attribuer le « Trophée du Meilleur Gamay du Monde ».