Vins et charcuteries

  • Vins et charcuteries 0

Jambons, rillettes, saucisses, saucissons… Produits de nos terroirs tout autant que le vin, les charcuteries font le bonheur des petits comme des grands tout au long de l’année. Elles sont appréciées aussi bien en amuse-bouches à l’apéritif que sous forme de tapas ou encore en hors d’œuvre, avec une salade ou des fromages. Mais quelles sont les règles à respecter en termes d’accord avec du vin ? Découvrez nos meilleurs conseils et suggestions !

Vin rouge et charcuterie font-ils bon ménage ?

Si le vin rouge est souvent proposé pour accompagner de la charcuterie, ce n’est pourtant pas toujours le choix le plus judicieux… Le gras de la charcuterie a un effet négatif sur les tanins du vin, qui se durcissent et deviennent asséchants. Particulièrement avec des charcuteries crues (saucisson sec, jambon de Bayonne, coppa, etc.), très salées et relativement grasses, les vins rosés et blancs s’avèrent être de meilleurs compagnons.

Alors, le vin rouge ou le vin blanc ?

La question n'est absolument pas déplacée. En effet, la faute en incombe aux tanins.Tout dépendra finalement de la richesse en gras de la charcuterie. A charcuterie grasse, vin blanc et/ou rosé. A charcuterie peu grasse, vin blanc et/ou vin rosé ou rouge peu tannique.

Saucisson sec, jambon cru, jambon de Bayonne, jambon fumé…

Rosé

  • Costière de Nimes (Côtes du Rhône)
  • Bandol, Coteaux d'Aix (Provence)

Blanc

  • Bandol (Provence)
  • Beaujolais
  • Patrimonio (Corse)

Rouge

Prenez le léger et frais, doté d’une bonne acidité.

  • Régnié, St-Amour, Beaujolais-Villages (Beaujolais)
  • Touraine, Saumur (Loire)
  • Pinot Noir de Bourgogne ou d'Alsace

Jambon blanc, jambonneaux, saucisses au barbecue

Avec des spécialités de charcuteries cuites comme le jambonneau ou les saucisses, penchez pour un Beaujolais villages, un Morgon ou un Juliénas. Vous pouvez aussi opter pour un Cabernet Franc du Val de Loire, comme un Chinon, un Saumur ou un Bourgueil. Ces vins rouges gardent une bonne acidité qui accompagnera bien le gras de la charcuterie. En rosé, les classiques Tavel, Cairanne ou Bandol seront parfaits, de même qu’un vin des Coteaux du Languedoc. En blanc, n’hésitez pas à déboucher un Vouvray.

Andouilles, andouillettes

Vous orienter vers un vin blanc de Bourgogne, souple et aromatique : un Mâcon Blanc, un Saint-Véran ou encore un Côtes de Beaune. Plus frais, un Vouvray, un Anjou Blanc ou un Sancerre sauront aussi régaler vos papilles.
En rosé, pourquoi pas un puissant Marsannay ou un Rosé des Riceys avec votre andouillette ? Enfin, en rouge, privilégiez un vin léger à base des cépages Gamay, Merlot ou Pinot noir.

Vin et rillettes, pâté, terrine

Avec des rillettes de porc, du pâté en croûte ou encore de la terrine de lapin, n’hésitez pas à opter pour un vin rouge des Côtes de Bordeaux, ou encore un vin blanc vifs et arômatique. Pour La terrine de campagne dirigé vous plutôt sur des vins rouges des Côtes du Rhône ou des blancs puissants.


Le boudin noir
Le saucisson
L'andouillette 
Vin et Rillettes